Présentation

ArtisanAtelierMarqueSituation historique et géographique

L’Artisan

Née en 1987 et ayant grandi en Normandie, j’ai obtenu un baccalauréat arts plastiques au lycée Jeanne d’Arc de Rouen en 2005, puis une licence d’arts plastiques à la faculté des arts de Amiens en 2009.
J’ai fait le choix de m’orienter vers un apprentissage en Normandie afin de maîtriser le matériau verre dans sa profondeur, puis d’acquérir un CAP option vitrail en 2011, en alternance avec le CERFAV.
J’ai poursuivi ma formation au sein de ce centre de recherches en tant que créateur verrier, me permettant d’approfondir mes connaissances et d’obtenir un CAP option décorateur sur verre en 2012, puis un diplôme de créateur verrier en 2013. J’ai également eu l’opportunité d’y suivre une formation de concepteur-créateur en 2014.
Après un an de salariat au sein d’un atelier de bijouterie à Amiens en 2015, j’ai fait le choix de créer mon atelier de créations verrières Ovum Rana en 2016. Ce dernier est implanté en Normandie, au coeur de la Glass Vallée.

 

Hélène Charrard Ovum Rana Artisan

 


L’Atelier

Créé en 2016, l’atelier Ovum Rana se concentre sur la création de bijoux en verre filé au chalumeau, la création de vitraux, la décoration et la transmission.
En effet, l’atelier s’efforce de sensibiliser le public à l’artisanat d’art, par le biais de dialogues et de démonstrations sur place ou sur des lieux d’exposition. Proposer et expliquer la valeur d’un savoir-faire à travers des créations uniques, c’est aussi valoriser l’être humain et son métier.
Susciter la curiosité, donner l’envie de créer ou de faire plaisir afin de perpétuer et pérenniser les métiers d’art dans un monde où l’on ne cherche plus à savoir d’où proviennent les objets.

 

Hélène Charrard Ovum Rana Atelier Vitrail

 


La Marque

Créée en 2017, la marque Ovum Rana englobe l’ensemble des créations verrières de l’atelier et tient son nom du latin Ovum qui veut dire « œuf », et Rana signifiant « grenouille ».
Très attachée depuis l’enfance aux œufs de batraciens, nommer cette marque comme tel me permet de rester bercée par ces souvenirs contemplatifs de sphères et de transparences originelles rassurantes et parfaites, à mon sens symboles de vie.

 

LOGO OVUM RANA

 


Situation historique et géographique

Situé à Bézancourt, dans le département de la Seine-Maritime en Normandie, l’atelier Ovum Rana est également limitrophe de l’Eure, terres de verriers attestée depuis le XIVème siècle.

C’est en effet à cette période que fut créée, à 4km de l’atelier dans le village de Bézu-la-Forêt -sur le site du château de la Fontaine-du-Houx- la première verrerie de feuilles de verre planes de France ; privilège accordé par le roi Philippe II de Valois en 1331 à Philippe de Caqueray, gentilhomme verrier.

Cette technique du verre en plateau aurait été inventée au cœur de la forêt de Lyons, où des dizaines de verreries s’établirent jusqu’au XIXème siècle, notamment la verrerie du Landel au XVIIIème, située à 800m de l’atelier. Le château du Landel est aujourd’hui un hôtel-restaurant étoilé, classé Relais du Silence.
L’ère industrielle amena le déclin de la production de verre à vitre. En effet, de grandes feuilles de verre sans aspérités pouvaient désormais s’obtenir de manière mécanique.
Cette riche production de verre plat normand peut encore se lire à travers les innombrables édifices religieux de la région, dont les vitraux sont les témoins.

L’atelier Ovum Rana se trouve à l’orée de la forêt domaniale de Lyons, qui permit, au même titre que la forêt d’Eu, aux grandes verreries de s’implanter dans la région, aujourd’hui appelée Glass Vallée. La production de flaconnage de la Vallée de la Bresle constitue aujourd’hui, à elle seule, 70% de la production mondiale de flacons de haute parfumerie.

Pourquoi les verreries avaient-elles besoin de forêts ?

Pour 3 éléments essentiels à fabrication du verre :

  • Le BOIS, élément combustible primordial pour faire chauffer les fours à haute température.
  • Les FOUGÈRES qui, réduites en cendres, fournissaient l’apport nécessaire en potasse.
  • Le SABLE, la silice étant l’élément principal de la constitution du verre.

 

Fougère Bézancourt Forêt Lyons
Jeunes fougères de la forêt de Lyons, mars 2018

Avec la chaux (élément stabilisant), le carbonate de potassium (agent fondant) et la silice (vitrifiant), les verriers obtenaient une texture visqueuse à chaud, dénuée d’impuretés et inaltérable dans le temps.